Quel est le salaire d'un garagiste ?

Quel est le salaire d'un garagiste ?

Certains corps de métier exigent beaucoup de leurs pratiquants. C’est le cas du garagiste qui doit constamment s’adapter aux changements impulsés par les secteurs de la technologie et de la mécanique. Faire tout ceci pour quel salaire ? C’est à cela que nous allons répondre.

En quoi consiste le métier de garagiste ?

Aujourd’hui, le métier de garagiste est devenu beaucoup plus complet qu’il ne l’était il y a encore quelques années. C’est une adaptation rendue obligatoire en raison des différentes évolutions technologiques qui se sont imposées dans le secteur de la mécanique. Ceci étant, si les compétences d’un mécanicien, qu’il soit spécialisé en réparation d’auto, de moto ou de camion, s’étendent à la résolution des pannes, au montage et au démontage des moteurs ainsi qu’au contrôle de leur système de fonctionnement, d’autres compétences se sont ajoutées.

Il y a donc l’entretien électrique ainsi que le pneumatique de la voiture. Pour ce qui concerne les nouveaux équipements intégrés aux moteurs des voitures, notamment des camions, il y a l’ABS, le GPS, la climatisation, les airbags les ordinateurs de bords. Il apparaît donc que le métier de garagiste s’étend désormais au domaine de l’informatique aussi. Avec autant de savoir-faire à développer pour un seul métier, il y a de quoi se poser la question de savoir combien gagne un garagiste ?

Quels sont les salaires du métier ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour déterminer le salaire d’un garagiste ; il y a sa spécialité (auto, moto ou camion), son ancienneté, son niveau d’étude, mais aussi son statut et, bien entendu, sa situation géographique.

La moyenne de salaire dans le secteur est de 2980 euros environs. Tandis qu’un débutant sera payé à un peu plus de 1300 euros, un patron aura un salaire de plus de 5600 euros. Ces rémunérations ne sont valables que dans des métropoles comme Paris. En banlieue ou en Province, le salaire du garagiste débutant avoisine les 1000 euros.

Les études pour devenir garagiste

Il y a plusieurs niveaux de formation afin de devenir garagiste.

Avec un CAP auto qui sera appuyé un an après d’un CAP en maintenance. Le CAP auto peut être dans le secteur des moteurs diesel ou dans celui des systèmes intégrés au véhicule.

Le métier est aussi accessible avec le niveau Bac pro. Celui-ci peut être orienté dans le domaine de la maintenance des véhicules particuliers.

Le Bac + 1 donne accès à un MC en maintenance et en installation des pneumatiques et des oléo hydrauliques.

Le Bac + 2 vous fait accéder à un BTS en maintenance de véhicules de compétition.

En dernier ressort, il y a le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle). C’est une formation organisée par les professionnels du métier.